Amikinos

Le Blog

A lire aussi

Le foie, organe oublié

Le foie est un organe majeur dans le bon fonctionnement de l’organisme.

Il est une clé essentielle de la santé du chien à moyen et long terme. En effet tous les nutriments absorbés  au niveau intestinal passent par le foie. Sa principale fonction est de filtrer afin d’éliminer toutes les toxines qui peuvent affecter la santé jusqu’à la détruire. Le problème c’est que de plus en plus souvent le foie n’arrive plus à filtrer.

Voici le constat alarmant que fait le Dr Sanchez-Peñalver :

« Physiologiquement l’organisme tend à éliminer les substances toxiques (toxines). C’est en effet une réponse naturelle pour rétablir la santé. C’est sa façon naturelle de guérir. Mais quand la quantité ingérée continuellement dépasse ce potentiel d’élimination, les toxines s’accumulent et minent petit à petit la santé en supprimant les défenses de l’organisme. Les aliments du commerce habituels en sont pleins et en changeant le régime alimentaire pour un autre plus naturel, il est logique que le chien commence à éliminer ces toxines emmagasinées.» Dr Sanchez-Peñalver, vétérinaire homéopathe.

Les problèmes de santé qui inéluctablement en découlent, vont affecter de plus en plus de nos chiens et ce de plus en plus jeunes. Voici pourquoi.

L’organisme doit nécessairement éliminer les déchets qu’il reçoit. Il les reçoit pas seulement  mais principalement par les voies digestives. De tous les émonctoires  qui vont permettre l’évacuation des déchets, le foie est le plus important.

Il doit assurer en permanence un travail difficile, complexe, vital. Schématiquement et d’une manière volontairement simplifiée :

Il filtre et élimine :

  1. En neutralisant les substances toxiques contenues dans le sang, les produits chimiques que le corps absorbe, y compris les médicaments.
  2. En s’attaquant aux bactéries.
  3. En éliminant toutes les toxines et les composés biochimiques toxiques.

Il transforme, il convertit :

  1. En fabriquant les lipoprotéines qui vont transporter les lipides (et donc l’énergie) dans l’organisme.
  2. En stockant les vitamines et surtout en les munissant de coenzymes pour que l’organisme puisse les utiliser.
  3. En fabriquant le cholestérol.
  4. En synthétisant des protéines et en transformant le glucose en glycogène pour le stocker.

FILTRATION ET ÉLIMINATION

Le foie filtre donc tous les déchets véhiculés dans le sang et les élimine sous forme de bile dans les intestins et via aussi les urines. Il détruit également les globules rouges, synthétise l’urée afin d’éliminer les déchets azotés. Il produit les substances protectrices et antitoxiques, qui vont capturer, puis neutraliser les éléments toxiques ingérés ou inhalés. Les gros déchets sont éliminés dans les matières fécales et les petits dans les urines.

⇒ Fonctionnement normal.

Voici ce qui devrait se passer normalement, lorsque la dose de toxines est encore acceptable par l’organisme :

LE FOIE 1

 

Lorsque l’organisme absorbe peu de toxines, il arrive à les filtrer et à les éliminer.

Et l’individu concerné reste en bonne santé.

⇒ Lorsque les capacités de traitement sont dépassées.

Malheureusement, comme en témoigne le Dr Sanchez-Peñalver, les organismes de nos chiens reçoivent aujourd’hui des quantités de toxines qui dépassent très souvent la capacité de traitement du foie.

Un organisme qui n’arrive pas à éliminer une quantité trop importante de déchets et de toxines est un organisme qui, progressivement, s’affaiblit. Tôt ou tard, il connaît des problèmes de santé.  Et quand la station d’épuration de l’organisme qu’est le foie, est hors d’usage, il est trop tard. Les dégâts sont irréparables. Cela peut mettre du temps, certes, plus ou moins. Cela dépend des individus, de leur résistance, mais, en règle générale, lorsqu’on constate les dégâts, c’est irréversible.

⇒ où proviennent ces déchets et autres toxines ?

Pratiquement tous proviennent de l’extérieur du corps et pénètrent principalement (mais pas seulement ) par les voies digestives. Dans ce cas ils trouvent leur origine dans :

Les aliments industriels contenant :

  • des conservateurs artificiels : BHA (E320), BHT (E321), Ethoxyquine, (masqués souvent sous les termes : « Additifs CE » ou « Anti oxygènes »),
  • des arômes artificiels,
  • des exhausteurs de goûts,
  • de l’acrylamide,
  • de mauvaises sources d’ingrédients, etc.

Les rations ménagères contenant :

  • Des viandes avec antibiotiques et ou antidépresseurs,
  • Des ingrédients (sans traçabilité) contenant des toxiques…

Les substances chimiques artificielles :

  • Médicaments,
  • Vermifuges chimiques,
  • Pollution des aliments par les pesticides, herbicides, engrais…, etc.

Un mauvais transit intestinal :

  • Fermentations et putréfactions intestinales dues à une alimentation inadaptée ou inappropriée,
  • Ralentissement intestinal provoqué par les méthodes de fabrication industrielles.

⇒ Fonctionnement anormal ou perturbé

Le problème est très simple : au vu de tout ce que l’on a listé ci-dessus la capacité de travail et de filtration d’un foie normal est très souvent dépassée.

Dans ce cas les toxines non éliminées par le foie repartent dans le sang et cette fois-ci se fixent dans les tissus profonds et/ou les autres organes. Le 1er organe touché est très généralement la peau (Cf. « Mon chien se gratte »).

Le schéma ci-après illustre cette fois-ci ce qui se passe lorsque la quantité de déchets et de toxines dépasse la capacité de traitement du foie.

 

LE FOIE 2

 

La filtration ne fonctionne plus et le foie n’élimine plus comme il le devrait.

Très vite les autres organes sont touchés à leur tour…

 

CONVERSION

En plus de sa fonction majeure de filtration, le foie transforme et répartit différents éléments dans l’organisme. Il joue un rôle primordial dans l’apport d’énergie aux organes périphériques.

En association étroite avec la vésicule biliaire, le foie agit dans la digestion et la production d’enzymes digestifs. Ces enzymes digestifs permettent une dégradation optimale des aliments. De cette dégradation naîtront les nutriments qui seront majoritairement absorbés à travers la paroi intestinale pour être ensuite assimilés. Autrement dit une bonne digestion dépend directement du bon fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire. On l’oublie trop souvent.

Le foie intervient également dans le métabolisme des vitamines et participe à leur stockage. Et ce n’est pas tout.

⇒ Un régulateur essentiel

Chez tout être vivant il est vital de maintenir un niveau de glucose dans une fourchette en réalité très étroite. Ce travail essentiel incombe au foie et à lui seul. Il régule en permanence d’une manière très fine le taux de glucose dans le sang. En fait il augmente ou diminue le taux de glucose pour que celui-ci reste dans la bonne fourchette.

⇒ Il métabolise les protéines

C’est encore le foie qui traite les acides aminés et permet alors leur utilisation pour former du glucose et des lipides.

C’est lui aussi qui dégrade les produits devenus trop vieux en transformant les acides aminés en une petite molécule : l’urée. Celle-ci est évacuée dans le sang. Les reins filtrent ensuite le sang et éliminent l’urée par les urines.

Nota : un taux d’urée dans le sang est dangereux parce que c’est un élément toxique qui peut engendrer de graves problèmes de santé (anémie, troubles du calcium et du phosphore, troubles neurologiques…). Et un fonctionnement insuffisant des reins mais aussi du foie, on l’oublie trop souvent, sont une des causes les plus fréquentes d’une accumulation d’urée.

⇒ Il métabolise les lipides

Dans le métabolisme des graisses, le foie joue un rôle prépondérant dans l’oxydation des triglycérides. Et c’est ce qui permet  de produire l’énergie. Il décompose en effet de nombreux acides gras. Ceux-ci vont  à leur tour être transformés pour être déversés en grande quantité vers le sang. Ils seront ensuite répartis dans l’organisme.

Le foie est aussi capable de synthétiser de nouveaux acides gras (les lipoprotéines). Ces acides gras sont soit sécrétés (et donc utilisés), soit stockés pour être utilisés en cas de besoin.

Il n’y a donc pas de production d’énergie optimale sans un foie en bon état.

⇒ Il se régénère

Le foie a aussi la rare particularité de régénérer ses cellules afin de maintenir le rôle essentiel qui est le sien dans le bon fonctionnement de l’organisme. Mais il perd bien sûr une partie de cette capacité de régénération dès lors qu’il est engorgé.

En résumé

Le foie est un acteur majeur du bon fonctionnement de l’organisme :

⇒ Il filtre et élimine les déchets et les toxines qui entrent dans l’organisme.

⇒ Il joue un rôle majeur dans le processus digestif.

⇒ Il régule la glycémie (le taux de glucose dans le sang).

⇒ Il est prépondérant dans la production d’énergie.

Le schéma qui suit montre ce qui se passe normalement : lorsque le niveau de déchets ou de toxines ingérés est « acceptable ». Dans ce cas le foie filtre et élimine. Et il garde une capacité de conversion intacte. La production d’énergie est alors optimale.

LE FOIE 3

 

Quand on ne surcharge pas l’organisme, le foie fait son travail à plein : il filtre, élimine et optimise la production d’énergie.

Voici maintenant ce qui se passe lorsque l’organisme est confronté à une accumulation de toxines et autres déchets :

LE FOIE 4

Dans ce cas le foie ne fournit plus : il a du mal à filtrer, il n’élimine plus assez.

Les toxines repartent dans l’organisme. La production d’énergie est limitée.

ENJEUX ET SOLUTIONS

Quels enjeux ?

La santé en premier bien évidemment. Permettez-moi d’illustrer avec deux exemples tout récents d’ailleurs :

 

  1. Alors que je conseillais à Mme R. de donner Hygiène du Foie à son Golden Retriever pour faciliter la transition alimentaire, celle-ci me poste en retour la réponse suivante : « Bonjour Monsieur, Tout d'abord, merci pour votre prompte réponse et vos conseils que je vais m'empresser de suivre ! Pour votre info – qui viendra conforter vos convictions, j'en suis persuadée- nous avons perdu l'an dernier notre Flat Coated Retriever âgée de 11 ans en l'espace de 2 jours. Diagnostic : cancer du foie. Aucun symptôme prémonitoire. La tuile… Alors, cette fois-ci, on va tout faire pour prévenir et protéger au mieux notre Golden Retriever. Bien cordialement. Mme R.»
  2. Mme B., quant à elle, possède 3 bergers allemands qui travaillent (pistage et ring). Pour optimiser leur performance elle me questionne sur l’utilisation et les dosages d’Amikinos Energy+. Je réponds à ses interrogations et lui conseille aussi de commencer par donner Hygiène du Foie. Elle me répond alors que ses 3 chiens sont suivis régulièrement par un ostéopathe qui, à chaque visite, lui signale  un problème de foie. Ses 3 chiens mangeaient jusqu’alors des aliments industriels. Elle leur donnait aussi des vermifuges chimiques.

Et nous pourrions multiplier les exemples. D’ailleurs si vous faites une petite enquête sur internet ou dans les milieux canins, vous ne tarderez pas à relever de très nombreux cas similaires. C’est dramatique et pour vous dire le fond de ma pensée, les cas vont se multiplier. Il ne peut en être autrement.

L’efficacité alimentaire.

Je devrais dire l’efficacité énergétique. Quand le foie ne fonctionne pas normalement, alors l’individu doit manger beaucoup plus pour satisfaire son besoin énergétique.

Inversement, un individu mangera beaucoup moins si son foie a gardé sa pleine capacité de conversion.

On devrait toujours entretenir le foie de nos chiens. Et que dire des chiens qui ont besoin de produire plus d’énergie : chiens de travail, chiens sportifs, chiens de chasse et bien sûr les chiennes en fin de gestation mais surtout en lactation ?

Quelles solutions ?

Il faut bien entendu commencer par donner une alimentation saine, c’est le minimum.

Mais si passer à une alimentation saine est nécessaire, ce n’est pas suffisant. Certes elle va améliorer les choses, mais cela va prendre trop de temps pour que le foie retrouve une capacité de fonctionnement normale.

La solution la plus simple et la plus efficace est de recourir à un complément alimentaire à bases de plantes. A la condition toutefois que ce complexe de plantes ait été étudié, élaboré spécifiquement pour le chien (ou le chat). Dans ce domaine, comme dans beaucoup d’autres, jouer aux apprentis sorciers ou improviser en concoctant sa propre recette ou pire encore en donnant un produit pour les humains peut s’avérer plus dangereux qu’efficace. Rien ne remplace la connaissance et l’expérience des spécialistes des plantes. Hygiène du Foie présente cette garantie-là.

Quand lui donner ?

  • Dans le cas de la transition alimentaire

On devrait systématiquement nettoyer le foie quand on procède à une transition alimentaire d’un aliment industriel vers un aliment plus naturel . La transition se fait alors plus facilement et surtout le chien tire plus rapidement bénéfice de la nouvelle alimentation beaucoup plus saine et bien sûr exempte de toxines.

  • En entretien

Il faut également maintenir ce fonctionnement optimal du foie. Un nettoyage 2 fois/an suffit : idéalement aux changements de saisons clés : au printemps et à l’automne. On a vu que le foie est un organe clé dans le bon fonctionnement de l’organisme. On le maintient ainsi dans un état de fonctionnement optimal. Et on facilite en même temps la régénération de ses cellules.  C’est tout bénéfice.

CONCLUSION

Aider le foie à se « détoxifier », à éliminer les toxines est une priorité pour qui veut préserver la santé de son chien Cf. "La détoxification"). Il est évident qu’il faut le faire quand on décide de passer d’un aliment industriel à un aliment plus sain. Il est évident qu’il faut continuer à le faire en entretien au rythme de 2 fois/an. Parce que l’état du foie conditionne celui de tout le reste de l’organisme.

Cette démarche doit nécessairement s’accompagner d’un changement d’alimentation, de l’usage alternatif de produits naturels à chaque fois qu’on le pourra. Et on le peut bien plus souvent et avec une efficacité très supérieure à ce que certains prétendent ou veulent nous faire croire.  Le choix du naturel, c’est le choix de la santé à court, à moyen et surtout à long terme. Et c’est le seul choix raisonnable.

Joseph Maupilier

Partager sur Facebook

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire